mérou


mérou

mérou [ meru ] n. m.
• 1808; méro 1714; esp. mero
Gros poisson carnassier (perciformes) des côtes de Provence et d'Espagne, ainsi que d'Afrique et d'Amérique du Sud, à la chair très délicate. Mérou noir.

mérou nom masculin (espagnol mero) Gros poisson (serranidé), prédateur puissant, vorace, agressif, mais non dangereux pour l'homme, chassant à l'affût.

mérou
n. m. Poisson des mers chaudes (divers genres, ordre des perciformes), long de 1 à 2 m, massif, à grosse tête, dont la chair est très estimée. Certains mérous pèsent plus de 200 kg.

⇒MÉROU, subst. masc.
ICHTYOL. Poisson marin de la famille des Serranidés, caractérisé par un corps massif de couleur brunâtre tachée de jaune, une tête épaisse et une bouche largement fendue. Mérou brun. On y trouve encore beaucoup de familles importantes: les Serrans, les Cerniers et Mérous (proie préférée des chasseurs sous-marins de la Méditerranée) (J.-M. PÉRÈS, La Vie dans les mers, Paris, P.U.F., 1965, p. 65). De jeunes Thalassoma font la toilette de gros Mérous, pénétrant même dans leur bouche ou leur cavité branchiale pour les débarrasser des parasites qui s'y trouvent (Zool., t. 3, 1972, p. 1186 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth.:[]. Étymol. et Hist. 1752 mero (RESTAUT, Traité de l'orth. françoise, p. 382); 1808 mérou (BOISTE). Empr. à l'esp. mero (1611, S. DE COVARRUBIAS ds COR.-PASC. et Al., s.v. mero I); d'orig. obsc. (v. la discussion ds COR.-PASC.). Bbg. SAIN. Sources t. 1 1972 [1925] p. 412.

mérou [meʀu] n. m.
ÉTYM. 1808; méro, 1714; esp. mero.
Grand poisson téléostéen des côtes de Provence et d'Espagne, ainsi que d'Afrique et d'Amérique du Sud, à la chair très délicate. || Pêche au mérou.
0 Tout à coup le fil se tendit violemment. C'était un splendide mérou qui se faisait prendre (…) La tête fut correctement vidée, puis découpée en tranches régulières (…)
Alain Bombard, Naufragé volontaire, p. 74.
tableau Noms de poissons.

Encyclopédie Universelle. 2012.